Vacances dans le Lot et Garonne

Semaine du 18 mai au 25 mai 2013

Nous sommes partis en vacances avec Serge et Vincent dans une location
dans le Lot et Garonne, avec un grand jardin clos, mais d’où une grande partie du terrain
laissait la possibilité à Gaya de s’échapper, du fait d’une bordure de faible hauteur.

Avec Vincent, nous continuons à la lâcher non sans appréhension du fait que
l’endroit est totalement inconnu de Gaya.

Nous jouons avec elle et la faisons courir en profitant aussi de quelques courts moments
pour faire un peu d’éducation et la calmer quand elle commence un peu à s’ énerver.

Gaya s’en donne à coeur joie, même quand Serge se trouve dehors avec nous,
toutefois elle garde toujours sa distance de sécurité vis-à-vis de lui, et quand il n’est pas
trop près, elle ne s’en occupe pas trop.

A l’intérieur de la maison c’est comme chez nous, Serge ne peut pas l’approcher.

Un point qui me semble important à signaler, pendant ces vacances lors d’un retour
à la maison, Serge se gare juste devant le portail ouvert, pour continuer le travail avec
Gaya, je lui ouvre la portière sans la mettre en laisse et lui demande d’aller dans le jardin.

Ce que je n’avais pas prévu, c’est que Serge se trouvait juste à côté du portail, Gaya
en descendant l’aperçoit et au lieu d’aller dans le jardin bifurque vers la droite, traverse la
route et va dans le champ juste en face de la maison, libre de se sauver à tout instant.

Je décide donc de garder mon calme, et sans bouger je la rappelle aux pieds.

Je vois Gaya qui réfléchit, tourne la tête vers le champ puis vers moi et cela à plusieurs
reprises, je la rappelle à nouveau joyeusement comme je le fait lors de nos sorties, alors
Gaya revient à mes pieds et rentre dans le jardin.

Il faut dire qu’au début de mon rappel Serge était resté près du portail, puis il s’est ensuite
avancé dans le jardin pour respecter la distance de sécurité de Gaya, et c’est à ce moment
qu’elle est revenue.

Avec Serge Gaya ne veut pas vraiment jouer, elle continue d’aller vers lui quand il
marche, et semble malgré tout vouloir jouer, mais quand elle se rend compte qu’ il est son
seul partenaire, elle s’éloigne !

Son stress et sa peur vis-à-vis de Serge sont toujours très présent, quand ce dernier reste
assis et immobile, Gaya semble essayer de s’en approcher, mais dès qu’il bouge ne serait-ce
qu’un peu elle repart immédiatement se « protéger » derrière mon fils et surtout derrière moi.

Ce qui est surprenant c’est qu’à l’extérieur Gaya va toujours derrière Serge et souhaite le
suivre quand il s’éloigne, ce dernier parvient à lui donner quelques ordres (assis, lâche…)
Mais bien sûr toujours à distance.

Pendant nos vacances nous sommes allés nous promener dans un village totalement
inconnu de Gaya, avec très peu de monde mais certainement beaucoup d’odeurs car c’est
un lieu touristique.

Gaya n’avait pas vraiment peur mais était très dissipée, tirait sur sa laisse et n’écoutait
que très peu mes ordres.

Par deux ou trois fois pendant cette ballade je l’ai fait s’asseoir à mes pieds sans bouger,
dans des endroits un peu plus anxiogènes, pour essayer de la canaliser un peu, et pour
travailler les exercices que m’a indiqués le docteur Leblanc. Gaya dans ces moments-là,
restait assise et plus sage.

Moments de repos …

Le jeux avec Vincent …

On essaie de prendre la pose !!!

 

Le jeu avec Christine

et moments calins …

 

 

 

Christine

 

 

 

 

 

Petit compte rendu …

 

le  08 mai Gaya a suivi avec succès un stage de pistage, au cours duquel elle a retrouvé à deux reprises et avec plaisir un homme qui lui était jusqu’ alors inconnu, puis elle a semble-t-il éprouvé le même plaisir quand il a fallu retrouver Serge.

Au club d’éducation Gaya se détend toujours autant avec les autres chiens et a même un « copain attitré ».Je fais souvent les exercices d’obéissance sans laisse et nous Progressons à chaque fois un peu plus sur les obstacles d’agility.

Gaya monte sur la table, et saute les haies sans difficultés, et toujours en liberté.

Sur le terrain Gaya est de plus en plus à l’aise et lors du dernier cours le moniteur l’a même confiée à une dame du cours pour une suite en laisse.(cela était bien, mais Gaya était très méfiante vis-à-vis de cette nouvelle conductrice).

Pour les sorties quotidiennes, Gaya progresse au même rythme et nous la lâchons régulièrement quand tout est calme.

Nous la faisons jouer avec une balle ou un bâton, et elle revient vers sans chercher à fuir.

Christine

Deuxième stage de pistage avec Paulina DRURI

Mercredi 08 mai 2013, je pensai faire la grâce matinée, mais c’était compter sans Christine qui nous avait inscrit à un stage de pistage avec Paulina DRURI

Donc pas de repos, lever 7h 🙁 et départ pour Magny en Vexin, rendez-vous à 9h30, un bon moment passé entre amoureux des chiens,
Gaya s’est très bien débrouillé, malgré sa peur elle a vite compris ce qu’on attendait d’elle et à retrouvé facilement les « victimes »  dont
un homme qu’elle n’avait jamais vu auparavant, et même moi, qu’elle n’a pas laissé mourir 🙂

Tylia quand à elle, n’avait pas trop envie de faire du pistage, elle préférait rester tranquillement à attendre les récompenses !
Mais toujours égale à elle-même elle nous a fait plaisir et elle aussi a fait ce que l’on attendait d’elle !!! 

Voici quelques photos.

Serge

 

Et on continue dans les progrès …

Ce soir nouvel exercice avec Vincent !

Nous avons a nouveau lâché Gaya lors de sa sortie de fin d’après midi, et nous nous sommes postés l’un en face de l’autre
à une distance d’environ 5/6 mètres, afin de la rappeler aux pieds …

Le rappel s’est à chaque fois effectué sans soucis !!

Même en la laissant s’éloigner de nous, le rappel a toujours été bien effectué.

 

 

Christine

On avance !

Lundi 06 Mai

Aujourd’hui Vincent a fait une avancée remarquable avec Gaya !!!

Lorsqu’il l’a sortie en bas de chez nous sur le terrain qu’elle connait bien,
Vincent l’a fait s’asseoir et …. lui a détaché la laisse….. Il lui a demandé de se tenir aux pieds et a marché sur a peu près 8m avec elle à ses cotés, attentive à ses ordres et qui n’a pas chercher à fuir !!!!
Je ne crie pas encore victoire mais tout de même….. il y a de gros progrès réalisés.

Avec les enfants, Gaya prend de plus en plus d’assurance mais, ce qui m’inquiète maintenant c’est qu’elle n’en a plus vraiment peur et cherche même à les pincer .
Et vraiment pas d’une façon sympathique.

Christine

Laché de Chiens !

Le traditionnel « laché » de chiens avant ou après le cours d’éducation !
Gaya s’y sent bien et en profite pour se dépenser …
Bon parfois elle est malgré tout impressionnée par des loulous plus turbulents qu’elle, mais tout se passe très bien !
Et de plus le rappel aux pieds est impeccable c’est pratiquement toujours la première.

Terrain d’obéissance

Samedi 04 mai 2013 – Terrain d’obéissance –

Cet après-midi, nous commençons par le « laché de chiens ». Maintenant, je n’ai plus d’hésitation et la lâche de suite.
Gaya part jouer et retrouve un golden blanc qu’elle apprécie tout particulièrement.
Mais aujourd’hui, se trouve aussi sur le terrain un Berger Allemand de 10 mois particulièrement turbulent et qui la poursuit.
Gaya ne semble pas l’apprécier et s’inquiète ! à un moment, je la vois se diriger en direction de la porte du terrain, elle n’est pas rassurée et cherche un échappatoire.
C’est à ce moment que je décide de la rappeler et siffle afin qu’elle voie ou je me trouve.

Gaya commence à avancer dans ma direction, à ce moment là je l’appelle et lui demande de venir aux pieds, ce qu’elle fait sans hésitation, et je sens même que cela la rassure de revenir vers moi.
Une fois rassurée, je la laisse repartir jouer.

Pour le travail des positions, j’ai pu le faire sans attacher Gaya, puis, nous sommes passées sur le travail des obstacles d’agility !

Pour le tunnel et les obstacles avec zone (balançoire, passerelle) c’est encore beaucoup trop tôt.
J’essaye la table … je m’assois dessus et demande à Gaya de venir elle aussi dessus (ce qu’elle fait 1 fois)
J’essaye les sauts et là, pas de soucis, Gaya aime sauter!
Mais, je suis gênée par la laisse, je décide donc d’essayer (malgré les autres personnes et les autres chiens tenus en laisse sur le terrain) de la lâcher pour faire les sauts .
Et, comme avec Tylia , je me mets à courir sur le terrain avec Gaya à mes cotés et lui dit de sauter lorsque nous passons à coté des haies.
Gaya me suit joyeusement et saute lorsque je lui demande.
C’est encore une bonne avancée dans les progrès de Gaya , de plus aujourd’hui, Didier à pu la caresser et l’a même confiée à une autre dame.

Christine