Le billet de Christine !

Ceux qui la connaissent savent bien que lorsque Christine parle, cela peut durer longtemps … longtemps …

Alors asseyez vous confortablement, prévoyez une boisson fraiche, voire une cigarette et … n’oubliez pas de commenter !!!

Mardi 31 juillet 2012 :

Ce matin GAYA était particulièrement énervée (très très joueuse).

Elle a commencé par me réveiller vers 4h30 du matin (alors que je me lève vers 5h35) avec des léchouilles et des demandes de caresses.

Quand je me suis levée, arrivée en bas, elle s’est mise à courir partout (très joyeuse) mais toujours très « brute » et me sautant dessus pour manifester sa joie.

Quand je l’ai sortie j’ai remarqué un petit changement (qui a commencé hier soir) par rapport à d’habitude, GAYA avait très envie de jouer et courrait dans tous les sens (très difficile à calmer). De plus, elle reniflait et voulait manger de l’herbe ou « autre chose » mais dans un coin qui ne me plaisait pas.

Comme j’ai remarqué ces temps-ci qu’elle revient à mes pieds quand je l’appelle, je l’ai donc appelé. Mais, ce matin, GAYA est particulièrement turbulente et n’obéit pas. Il ne me semble pas qu’il y ait de la peur dans son attitude mais plutôt un commencement d’affirmation de soi.

J’ai donc élevé la voix et lui ai ordonné de venir à mes pieds, ce qu’elle a fait sans trop de panique (il va falloir jongler entre la douceur pour ne pas l’effrayer et se faire obéir).

En contrepartie, j’ai pu remarquer ces temps-ci que GAYA commençait à « découvrir”, C’est à dire qu’au lieu de se sauver brutalement en s’écartant violemment par peur, elle semble vouloir affronter les situations en les analysant.

Ex : ce matin après la sortie, je suis montée me laver dans la salle de bains laissant libre accès à GAYA à l’étage et à la chambre, et comme je me lavais les dents j’avais laissé la porte ouverte.

Pour la 1ère fois depuis que GAYA est à la maison, je l’ai vue se balader dans le couloir (alors que jusqu’à présent elle y passait en courant) naviguant entre la chambre (ou Serge dormait) et la salle d’eau (sans y entrer) ou je me trouvais mais, ne la regardait pas et ne faisait pas attention à elle.

J’ai donc pu remarquer que, depuis l’embrasure de la porte GAYA m’observait. Si je la regardais elle partait. Et, petit à petit en l’appelant gentiment elle est entrée dans la salle de bain (au bord). Pièce dans laquelle elle n’avait pas encore osé aller.

En fait, elle explorait l’étage calmement alors que nous y étions MAIS sans nous occuper d’elle.

J’ai comme le sentiment qu’avec Serge c’est ce qu’elle fait depuis le début. Elle le considère comme un danger et donc, l’observe et vérifie constamment s’il y a quelque choses à craindre de lui.

Contrairement à Serge, je ne pense pas que cela soit gênant (bien sûr, hormis le fait d’être constamment épié). Il faut juste savoir que c’est son moyen d’affronter les situations qu’elle considère comme dangereuses.

Je pense qu’il est bon qu’elle observe (et donc, ne fuis pas) !!!

En cela, elle me fait penser à TYLIA qui a besoin d’identifier d’où vient le danger afin de l’affronter.

Il me semble (mais c’est très minime et c’est juste mon impression) que GAYA commence à vouloir dominer ses craintes en les analysant, et pour cela, je pense qu’effectivement il faut la laisser évoluer tranquillement sans s’occuper d’elle, afin de la laisser nous observer.

Autre Ex : à l’extérieur, s’il y a un bruit, une personne qui passe, un train etc… au lieu du réflex du début de vouloir se sauver à tout prix, elle s’arrête et observe le « danger potentiel ». Si elle se rend compte qu’il ne vient pas vers elle ou ne s’occupe pas d’elle, elle reprend son chemin.

bien évidemment, je parle pour l’instant de petits évènements, tel qu’un homme qui ferme la porte de son garage ou de sa voiture / une personne qui passe non loin d’elle / une poubelle que l’on traine ou dont on ferme le couvercle un peu fort / une voiture qui passe etc…

Le soir, en rentrant du travail, Serge et moi avons sortis GAYA et TYLIA.

Je me suis accroupie prés de Serge avec une friandise dans chaque main, (une pour GAYA, une pour TYLIA) afin de faire venir GAYA prés de Serge.

TYLIA est venue de suite et GAYA est venue à son tour. TYLIA Trouvant le temps long pour avoir sa friandise m’a donné un coup de patte et GAYA a aussitôt fait de même.

A la fin du repas (que nous avons pris dehors) nous étions, Serge, Stéphane Tylia, et moi, sur la terrasse ! Gaya à l’intérieur de la maison et personne ne s’occupait d’elle.

De ce fait, nous avons vu GAYA se mettre à l’embrasure de la fenêtre du salon pour nous observer ! aller chercher un jouet, et faire du bruit (sans jamais aller sur la terrasse) tout cela afin d’attirer notre attention.

Je me suis assise par terre sur la terrasse à la limite de la fenêtre de la cuisine et j’ai pris des friandises que j’ai donné à TYLIA et j’appelais GAYA pour lui en donner aussi.

GAYA a fini par venir jusqu’à moi pour manger alors que Serge se trouvait juste à côté (assis sur une chaise et s’occupant de son tel sans faire attention à GAYA).

Christine

Dimanche 29 petit incident :-(

Nous avions du monde à la maison et Gaya paniquant un peu nous avons
décidé de la laisser se réfugier dans la chambre au 1er étage.

Dans l’après midi je suis monté une première fois pour voir si tout se passait bien
et voyant qu’elle avait peur de me voir je ne me suis pas
approché plus et suis redescendu.

Un peu plus tard pensant faire bien j’ai fait l’erreur de
monter afin de lui déposer à l’entrée de la chambre, un os à mâcher
(pour la décontracter) en me voyant arriver elle a eu
très peur et a voulu s’enfuir, mais je me trouvai
devant la porte, et je n’ai pas voulu la laisser partir dans
cet état de stress, je me rappelle avoir bougé ma
jambe vers elle, du coup elle m’a percuté en
essayant de sortir de la chambre, puis est reparti à
l’intérieur de la chambre en se mettant
à hurler comme si je la battais !

Puis elle est reparti de plus belle en sautant sur le lit toujours en hurlant, je
me suis éloigné pour qu’elle ne se trouve pas prise au piège et qu’elle puisse ainsi
sortir de la chambre ….

Et là ma main a du se trouver au mauvais endroit ! j’ai pris un coup de croc !

Mais impossible de dire si elle m’a mordu ou si nous nous sommes
cognés !!!!

Arrivée en bas avec tout le monde elle n’avait peur que de moi !
même les invités qu’elle n’avait jamais vu pouvait l’approcher !!!

Stéphane l’a emmener faire une ballade et elle est revenue un peu plus
calme ensuite … mais bien entendu elle reste complètement terrifiée vis à vis de
moi.

J’ai immédiatement prévenu Mme DRURI, voici sa réponse :

C’est sure la situation du dimanche n’est pas très
favorable a notre travail.

Mais cela montre bien que pour Gaya « les mauvaises choses » ont eu lieu a l’intérieure.

Sa réaction (même si elle n’a pas essaye mordre (?)) montre qu’elle a cru être en danger et
elle se senti oblige de protéger sa vie (dans sa tète)…

A tout prix donc il faut éviter les situations ou elle se sent « coincée et sans issue » (ou la
sortie est bloquée par vous).

Si vous la trouvez paniquée dans une situation pareille, vous faites demie tour ,
vous tournez le dos au chien et vous vous en allez pour qu’elle puisse «s’échapper ».

Pour les exercices que vous avez a faire avec Gaya, merci de travailler
comme on a fait samedi. Gaya dans son panier / vous posez la
récompense a côté de la fenêtre / vous montez l’escalier
(jusqu’au bout, il ne faut pas espérer que ca sera trop facile J)….

Vous pouvez aussi essayer de sortir dans la cuisine ou sortir dehors (mais par la porte de la cuisine). Si cela ne
marche pas et si pour Gaya vous êtes trop prêt, vous monterez plutôt les escaliers….

Pas d’ exercices quand elle est dans une chambre et qu’elle sait que la seule route de secours c’est la
porte ou vous vous trouveriez pour déposer la récompense.

Pour les événements pendant sa fugue, je pense que cela n’a pas aide a votre relation.

Mais je suis sure que Gaya a subit beaucoup de mauvaise choses et la
meilleure chose vous pouvez faire c’est essayer de lui
redonner un peu de confiance en l’homme.

A Christine de travailler d’avantage avec Gaya pour gagner sa confiance.
Pas trop des caresses, pas des bisous etc…
laissez la apprendre que a côté de vous elle est en sécurité.
Nous allons avoir besoin de cela pour la suite !

Et pour Serge, il faut maitriser chaque geste, la voix etc …
tout ce qu’y peut être considéré par Gaya comme menaçant est
a éviter.

Je vous souhaite bon courage et travaillez bien avant et pendant les
vacances. Il faut de la régularité et de
l’attention pour éviter toutes les situations a
grand risque comme celle de dimanche ! Nous ferons le point dans 3 / 4
mois. 

Nouveau Rendez-vous avec Paulina DRURI

Samedi 28/07/2012

Nouveau rendez-vous avec
Mme Paulina DRURI

Aujourd’hui Paulina est venu à la maison, voir Gaya vivre dans son environnement et écouter les résultats de nos exercices !

Elle est d’accord avec nous sur le fait d’avoir supprimé l’isolement au 1er étage, son petit coin sous l’escalier est très bien !

Mme DRURI trouve que Gaya a fait quelques progrès et nous encourage donc à poursuivre notre travail !

 

Christine quand a elle doit faire attention, elle parle de trop (mais çà on le savait tous déjà), se penche beaucoup trop souvent sur  Gaya, la papouille de trop, et lui répète trop souvent les mêmes ordres !

Mais Gaya commence à lui faire confiance, donc je dois me faire aider de Christine pour que Gaya vienne doucement vers moi ! (Paulina nous a donné plein d’astuces faisant appel à la réactivité de Christine houlala )

Nous allons partir en vacances dans quelques jours, « Flipette » va donc découvrir un nouvel environnement alors on va la laisser tranquille ! pas trop de ballades ! sauf si bien sûr tout se passe bien !

Pour Mme DRURI, nous allons y arriver avec du temps mais nous allons y arriver, même si Gaya restera toujours plus ou moins peureuse et ne sera peut-être jamais proche de moi ! on devrait malgré tout réussir à lui permettre de vivre normalement.

Bon c’est vrai elle m’agace … souvent … mais ce n’est pas de sa faute !!! comme a dit Paulina ce que son premier propriétaire a fait est vraiment dégueulasse ! donc c’est à ce gros co..ard que j’en veux le plus !

A bientôt
Serge

Rencontre avec Maître CHAN LUK QUINE TONK

Super ! enfin un dimanche plein de soleil, comme on  attendait depuis si longtemps !
l’occasion de sortir le salon de jardin, le parasol et le barbecue !!!

Nous avons passé un super bon dimanche,
nous étions invité chez Maître CHAN LUK, a qui nous avons pu confier nos misères avec notre Gaya ! qui d’ailleurs était restée à la maison, afin de lui éviter encore une dose de stress !

Alors depuis notre visite chez Mme DRURI, nous suivons à la lettre ses indications, mais il semblerait que le fait d’autoriser à Gaya un isolement complet, et en l’occurrence notre chambre au 1er étage, ne soit pas favorable, en effet ses relations avec moi sont encore pires !
Alors ne pas forcer le contact oui mais peut-être malgré tout le favoriser !!!

Comme le dit si bien Maître CHAN LUK créer le contact sans le contact !!!  

Maître CHAN LUK (à gauche)

Du coup Christine (une de ses disciples) a décidé d’apporter quelques modifications aux préconisations de Mme DRURI, nous allons permettre à Gaya de s’isoler mais uniquement dans sa corbeille placée sous l’escalier, comme cela elle continue à vivre avec sa « meute » elle nous voit, nous entend et nous surveille …

Quand elle monte au 1er étage dans la chambre elle s’isole complètement et ne voit, ni entend plus rien … ce qui semble être encore pire …

à suivre,
prochain Rendez-vous avec Mme Paulina DRURI, samedi 28 à la maison ….
prochain rendez-vous avec Maître CHAN LUK en septembre  ! 

Bonne semaine

PS : Pour info et pour rassurer quelques lecteurs maître CHAN LUK c’est une blague !!! c’est mon Ami Jean Luc …

Dimanche 22/07 Enfin du Soleil !!!

Enfin le soleil et le premier barbecue au château de Louvres ! chez Jean Luc et Patricia

Bon mais le soleil n’est pas apprécié par tout le monde 🙂 et les places à l’ombre sont restreintes !!

Notre Rendez-vous pour Gaya chez la comportementaliste

Dimanche 1er Juillet 2012
Rendez-vous pour Gaya chez la comportementaliste.

 

Petit résumé : Gaya est arrivée à la maison depuis 4 mois, et comme vous avez pu le lire la cohabitation surtout avec Serge n’est pas facile !

Gaya a peur de tout !

En fait,  nous avons eu récemment une  version peut-être un peu plus complète de la vie de chiot de Gaya, celle-ci n’aurai jamais rien connu depuis sa naissance.

Enfermée dans une cours, avec dix autres chiens et pas forcément bien nourrie, et surtout aucun contact avec le monde extérieur.

Nous avions déjà consulté un comportementaliste, mais rien ne s’améliorait vraiment,

Nous avons donc pris un nouveau rendez-vous avec Mme Paulina DRURI

(voir son site)

Le rendez-vous a duré deux heures, au cours desquelles Mme DRURI n’a pas cessé d’observer Gaya.

D’après son analyse, nous nous trompions depuis le début, nous voulions la sociabiliser avec le maximum de choses, l’emmener dans les endroits fréquentés, la sortir la plus possible, l’empêcher de se cacher, et quelque fois aller au contact.

Bref apparemment tout le contraire de ce qu’il faut faire avec Gaya (je dis bien apparemment car il est réellement très difficile de savoir vraiment comment procéder).

D’après la comportementaliste, nous nous trompions tout simplement parce que nous avons oublié une chose essentielle !!!
Quand nous avons eu Gaya elle n’avait que 9 mois, soit encore un bébé pour nous mais plus tout à fait un chiot !

Sa vie de chiot (là où beaucoup de choses importantes se jouent) avait déjà été faite, et nous avons appris récemment, mais on s’en doutait que sa sociabilisation, sa découverte du monde qui l’entoure avaient été mal faites voir n’avait pas été faite du tout !!!

LES RECOMMANDATIONS :

1 – déjà et c’est le plus important essayer d’obtenir qu’elle nous donne sa confiance ! et qu’elle se sente enfin en sécurité avec nous.

Gaya est en stress permanent !!! et pour qu’elle se calme un peu, il lui faut … du calme !
un coin à elle pour qu’elle puisse s’isoler, se reposer et dormir en toute sérénité !
Actuellement toujours sur le « qui vive » elle ne se repose pas assez, et est dans un état de veille permanent, elle devrait pouvoir dormir 16h. par jour.

2 – Serge quand à lui ne doit pas forcer le contact, il ne doit pas s’occuper d’elle, et doit la laisser venir à lui …

Ne pas l’attirer avec des friandises (ce serait conforter sa peur), la laisser vraiment s’approcher seule, ce n’est pas une histoire de semaines … mais de mois … cela peut durer très longtemps …

3 – les sorties, pour le moment toujours aux mêmes endroits, pour l’instant la routine est conseillée pour Gaya, pas de découvertes, cela la rassure elle reste dans ce qu’elle connaît, pas de nouveautés qui peuvent lui faire peur.

Et puis petit à petit lui faire découvrir d’autres endroits, mais le matin de bonne heure ou le soir pendant que le monde n’a pas encore envahi les lieux, pour lui permettre de sentir, renifler les odeurs des autres (ex. le marché le soir quand tout le monde est parti).

Et le travail dans tout çà ?

Il faut comme je vous l’ai dit plus haut la rassurer, la calmer, lui donner confiance en sa meute !
et donc en nous !

Il faut qu’elle n’ait plus peur de tous les membres de la famille, afin qu’elle puisse enfin trouver ses marques et réussir à s’intégrer sereinement.

Surtout ne pas vouloir brûler les étapes et avoir énormément de patiente !!! Tout doit se faire dans le temps.

Si nous arrivons à gagner sa confiance, il ne faudra pas pour autant précipiter les choses, les nouvelles expériences.
Il faut au contraire les incorporer au fil du temps sur de longs mois si nécessaire, et tout doucement.

LA CONCLUSION DE CE PREMIER RENDEZ-VOUS :

Avant de la sociabiliser au monde extérieur, il nous faut la désensibiliser de ses peurs, de ses angoisses, de son mauvais vécu !

Il faut lui faire comprendre que chez nous c’est chez elle, qu’il n’y a rien à craindre, et qu’elle apprenne à évoluer sans peur au moins parmi les siens, qu’elle comprennent qu’elle peut nous faire confiance.

Ensuite on pourra essayer d’aller plus loin …

Aujourd’hui Gaya a donné sa confiance à presque toute sa famille quand elle est en ma présence ou celle de Vincent cela devient un chien « presque normal », avec Stéphane elle jour beaucoup.
Mais dès que Serge est présent c’est une chienne totalement différente, affolée, instable, nerveuse et qui cherche à s’isoler …

Alors on doit encore tous beaucoup travailler.

 

A la suite de ce rendez-vous nous devions tenir Mme DRURI informée de nos activités, nous avons donc profité d’une journée au Club pour filmerGAYA s’essayer à l’agility, et nous avons demandé à Mme DRURI ce qu’elle en pensait, voici son avis :

Premièrement, il faut vraiment donner à Gaya au moins 4 mois pour voir si votre relation évolue.
Pour moi il n’y a pas raison pour que cela ne s’améliore pas, bien sûr il faut la respecter, lui donner le temps et l’espace…. Ne la pas forcer. Et lui faire « découvrir » le monde par petites doses comme on a parlé. C’est TRES important. Il faut qu’elle apprenne à vivre sans peur. 

Pour le film, merci ! Je ne trouve pas Gaya ni à l’aise, ni contente de faire les exercices.
Elle est très tendu, elle halète non-stop (signal du stresse).
Elle veut se sauver, s’éloigner… et pour Christine, merci de faire attention à vos gestes et les caresses…. Il faut TOUJOURS penser aux signaux d’apaisement, et regarder Gaya, l’observer. Comme vous vous pencher sur elle (à la fin) pour la caresser, elle n’apprécie pas du tout le contact. 

Pour Gaya et son stress, ce serait préférable que vous arrêtiez de l’emmener au club pendant plusieurs mois. Elle a besoin de temps pour se calmer, dé stresser. On verra plus tard. Comme on a dit, pour diminuer le stress on a besoin de mois et de  mois… pour commencer à travailler il faut vraiment supprimer tous les situations stressantes…. Et le Club est une source du stress.

Gaya c’est une chienne très, très fragile, chaque geste, chaque mouvement compte.

il faut vraiment prendre conscience qu’on parle de  mois , pas de semaines pour Gaya… elle est très fragile et très « abîmée », il lui faut du calme et un minimum du stress au quotidien pendant des mois.

 

Christine

 

 

 

Samedi 30 juin 2012

Samedi nous avons revu Jean Claude et Béatrice

propriétaires du Frère de Tylia et de Gypsy,

un super moment et quelques photos,

avec une très grosse pensée pour Mélanie.

(Gaya était restée à la maison avec Stéphane)

5
Tylia et Tanaka
De gauche à droite Gypsy, Tanaka et Tylia
Gypsy et Béatrice
Tylia, Tanaka et Gypsy
Tylia et Tanaka
Tanaka

Voir toutes les photos